Des MOOC gratuits pour s'instruire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des MOOC gratuits pour s'instruire

Message par tani68 le Mar 22 Aoû - 21:37

MOOC signifie massive open online course autrement dit « cours en ligne ouvert et massif ». En effet, cela fait 3ans que ces plateformes ont explosé leur nombre de visites et ainsi ont eu un large impact sur la société. Plusieurs plateformes ont vu le jour jusqu’à maintenant. Voici notre sélection des meilleures d’entre elles :

1. Khan Academy

6854764_orig

L’Académie Khan (Khan Academy) est une association à but non lucratif fondée en 2006 par Salman Khan. Sur le principe de « fournir un enseignement de grande qualité à tous partout », le site web publie en ligne un ensemble gratuit de plus de 2 200 mini-leçons, via des tutoriels vidéo stockés sur YouTube, abordant les mathématiques, l’informatique, l’histoire, la finance, la physique, la chimie, la biologie, l’astronomie, l’art pictural et l’économie.

2. Udacity

udacity

L’essor de ce site commence à partir d’un cours d’intelligence artificiel dispensé sur le site de Stanford par Sebastien Thurn, qui est un professeur de robotique. Le cours attire 160 000 étudiants alors qu’environ 10 000 étaient attendus, environ 23 000 terminent le cours. A la suite de ce succès, Sebastian Thrun abandonne son poste de professeur à Stanford et fonde Udacity en février 2012. En peu de temps , la plateforme propose quinze cours, en majorité centrés sur la programmation, l’algorithmique et sur Internet, mais on y trouve également des cours de physique, de statistiques et d’entrepreneuriat. La plate-forme a dépassé les 400 000 inscrits en octobre 2012. À la suite du succès immédiat de Udacity, les créations de MOOC vont se multiplier rapidement.

3. EDX

edX_Logo_Col_RGB_FINAL

À partir de l’un de ses projets de partage de cours en ligne MITx s’associe avec Harvard pour former la plateforme edX.

EDX est une association à but non-lucratif, dont le code est libre (Open Source). La volonté de ne pas laisser le monopole de l’enseignement en ligne à des institutions privées constitue l’une des raisons avancées expliquant création de edX. Berkeley rejoint le consortium suivie des neuf universités de l’University of Texas Systems, et les annonces de partenariats se multiplient. Plus de deux cent institutions d’envergure internationale ont exprimé leur intérêt pour une collaboration avec la plateforme. Le nombre d’internautes inscrits, avoisinant les 400 000, est fin 2012 notablement plus bas que Coursera.

4. Coursera

coursera-logo

Coursera présente de nombreux points communs avec Udacity. Les fondateurs Andrew Ng et Daphne Koller sont professeurs en intelligence artificielle à Stanford, et décident de suivre l’exemple de Sebastian Thrun en mettant sur Coursera un cours d’intelligence artificielle auparavant dispensé sur le site de l’université.

La stratégie adoptée par Coursera diffère considérablement de celle adoptée par Udacity. Alors qu’Udacity se focalise sur quelques cours et produit lui-même son contenu, Coursera ne produit pas lui-même ses cours, et noue dès ses débuts des partenariats avec des universités américaines, puis étendues à l’étranger. La plateforme avait ainsi mis en place douze partenariats ensuite le nombre s’est élevé à trente-trois . L’essentiel des universités se rattache encore au milieu anglo-saxon.

Coursera accueille des cours de toutes les disciplines : sciences humaines (philosophie, arts, littérature) comme sciences dures (mathématiques, physique, biologie, etc.). On y trouve ainsi des cours d’histoire, de sociologie, de philosophie, de création musicale, de composition de chansons ou encore de poésie. Plus de deux millions d’internautes se sont inscrits à au moins un cours.

5. Microsoft Virtual Academy

mva-logo

Les techniciens qui réussissent ne cessent jamais d’apprendre et les technologies majeures ne cessent jamais d’évoluer. Microsoft Virtual Academy (ou MVA) propose des formations Microsoft en ligne, menées par des experts, pour accompagner les techniciens dans leur apprentissage grâce à des centaines de cours dans 11 langues différentes. Leur mission est d’aider les développeurs, les professionnels de l’informatique connaisseurs et les étudiants avancés, à se tenir informés des dernières technologies, à acquérir des compétences et à évoluer dans leurs professions.

6. Openclassrooms

logo-openclassroomsOpenClassrooms (anciennement le Site du Zéro), est un site web qui propose des tutoriels sur l’informatique et sur les sciences ainsi que des MOOC. Les cours en ligne, qu’ils soient écrits par l’équipe du site ou par ses membres, demandent généralement peu de connaissances préalables.

7. Kezakoo

kezakoo-960x500

Kezakoo est une plateforme e-learning 100% marocaine collaboratif, contenant des cours au format vidéo visant à aider les élèves et les étudiants dans leur apprentissage. La plateforme propose des cours pour le primaire, collège , lycée, et classe préparatoire .

tani68

Messages : 8
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

tutorial point

Message par tani68 le Mar 22 Aoû - 21:40

le site tutorialpoint propose des tuto gratuits !
What is Ruby?
Before we ride on Rails, let us recapitulate a few points of Ruby, which is the base of Rails.

Ruby is the successful combination of −

Smalltalk's conceptual elegance,
Python's ease of use and learning, and
Perl's pragmatism.
Ruby is −

A high-level programming language.
Interpreted like Perl, Python, Tcl/TK.
Object-oriented like Smalltalk, Eiffel, Ada, Java.
Why Ruby?
Ruby originated in Japan and now it is gaining popularity in US and Europe as well. The following factors contribute towards its popularity −

Easy to learn
Open source (very liberal license)
Rich libraries
Very easy to extend
Truly object-oriented
Less coding with fewer bugs
Helpful community
Although we have many reasons to use Ruby, there are a few drawbacks as well that you may have to consider before implementing Ruby −

Performance Issues − Although it rivals Perl and Python, it is still an interpreted language and we cannot compare it with high-level programming languages like C or C++.

Threading model − Ruby does not use native threads. Ruby threads are simulated in the VM rather than running as native OS threads.

Sample Ruby Code
Here is a sample Ruby code to print "Hello Ruby"

# The Hello Class
class Hello

def initialize( name )
@name = name.capitalize
end

def salute
puts "Hello #{@name}!"
end

end

# Create a new object
h = Hello.new("Ruby")

# Output "Hello Ruby!"
h.salute
Output − This will produce the following result −

Hello Ruby!
Embedded Ruby
Ruby provides a program called ERB (Embedded Ruby), written by Seki Masatoshi. ERB allows you to put Ruby codes inside an HTML file. ERB reads along, word for word, and then at a certain point, when it encounters a Ruby code embedded in the document, it starts executing the Ruby code.

You need to know only two things to prepare an ERB document −

If you want some Ruby code executed, enclose it between <% and %>.

If you want the result of the code execution to be printed out, as a part of the output, enclose the code between <%= and %>.

Here's an example. Save the code in erbdemo.rb file. Note that a Ruby file will have an extension .rb −

<% page_title = "Demonstration of ERB" %>
<% salutation = "Dear programmer," %>

<html>

<head>
<title><%= page_title %></title>
</head>

<body>
<p><%= salutation %></p>
<p>This is an example of how ERB fills out a template.</p>
</body>

</html>
Now, run the program using the command-line utility erb.

tp> erb erbdemo.rb
This will produce the following result −

<html>

<head>
<title>Demonstration of ERb</title>
</head>

<body>
<p>Dear programmer,</p>
<p>This is an example of how ERb fills out a template.</p>
</body>

</html>
What is Rails?
An extremely productive web-application framework.

Written in Ruby by David Heinemeier Hansson.

You could develop a web application at least ten times faster with Rails than you could with a typical Java framework.

An open source Ruby framework for developing database-backed web applications.

Configure your code with Database Schema.

No compilation phase required.

Full Stack Framework
Includes everything needed to create a database-driven web application, using the Model-View-Controller pattern.

Being a full-stack framework means all the layers are built to work seamlessly together with less code.

Requires fewer lines of code than other frameworks.

Convention over Configuration
Rails shuns configuration files in favor of conventions, reflection, and dynamic runtime extensions.

Your application code and your running database already contain everything that Rails needs to know!

Rails Strengths
Rails is packed with features that make you more productive, with many of the following features building on one other.

Metaprogramming
Where other frameworks use extensive code generation from scratch, Rail framework uses Metaprogramming techniques to write programs. Ruby is one of the best languages for Metaprogramming, and Rails uses this capability well. Rails also uses code generation but relies much more on Metaprogramming for the heavy lifting.

Active Record
Rails introduces the Active Record framework, which saves objects into the database. The Rails version of the Active Record discovers the columns in a database schema and automatically attaches them to your domain objects using metaprogramming.

Convention over configuration
Most web development frameworks for .NET or Java force you to write pages of configuration code. If you follow the suggested naming conventions, Rails doesn't need much configuration.

Scaffolding
You often create temporary code in the early stages of development to help get an application up quickly and see how major components work together. Rails automatically creates much of the scaffolding you'll need.

Built-in testing
Rails creates simple automated tests you can then extend. Rails also provides supporting code called harnesses and fixtures that make test cases easier to write and run. Ruby can then execute all your automated tests with the rake utility.

Three environments
Rails gives you three default environments: development, testing, and production. Each behaves slightly differently, making your entire software development cycle easier. For example, Rails creates a fresh copy of the Test database for each test run.

tani68

Messages : 8
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum